Qi gong à Séville

seville espagne Séville, Espagne

La capitale de l’Andalousie à l’heure de la Biennale du Flamenco Un stage de Qi Gong d'une semaine avec Caroline Damour Le soir, nous irons dans les petites peñas du quartier Triana, au Real Alcazar au Teatro Lope de Vega ou à l’église San Luis de los Franceses pour vivre le flamenco, les battements de pied, les palmas, claquements de main, les mélodies des guitares, les chants où coulent la tragédie humaine, sa solitude, son désespoir face aux drames de la vie, à la mort. Le jour, nous irons tourner les ba gua, cet art martial de tourner en rond dans les huit directions, dans les quatre coins de Séville. Et puis nous étudierons, en acupuncture, la famille Zhong des points de centrage. Je suis une pierre et j'ai perdu mon centre, On m'a un jour jetée à la mer, Très longtemps après J'ai retrouvé mon centre Télécharger le détail en pdf  

Ba gua et récolte d’olives

Noves à Avignon Noves, France

Dans la tradition des moines Shao lin l’art martial interne du ba gua Zhang se pratique en tournant autour d’un arbre. Cette fois nous allons tourner autour d’un olivier dans un joli mas en Provence et soit tailler les oliviers en mars 2023, soit récolter les olives en novembre 2023. Télécharger le détail en pdf  

QI GONG à KONYA

Konya Turquie Konya, Turquie

La ville de Rumi et des derviches tourneurs Un stage d'une semaine avec Caroline Damour Danser dans les pas de Shams de Tabriz, le soufi errant, et de Rümï le poète mystique. Contempler, s'émerveiller et compter les tours des derviches tourneurs Konya, se trouve au milieu des plaines sauvages de l’Anatolie,  au sud de la Turquie. La ville est le berceau des derviches tourneurs, un ordre mystique fondé par Djaläl al-Rümï (surnommé Mevlana). Chaque année, pour commémorer la mort de Rümï (le 17 décembre 1273), les membres de la confrérie se réunissent. Ils dansent et tournoient des heures entières. Méditer et pratiquer le qi gong et le tai ji Le logement est à deux pas du centre culturel Mevlana. Chaque matin, il y aura un temps de méditation et d’assise silencieuse. Puis, dans le parc en face, là où se trouve le tombeau de Shams, un temps pour le qi gong de la verticalité et le tai ji quan de l’élan vital. Chaque soir, il y aura des cérémonies et de la musique pour célébrer le Shab I Arus, « la montée au ciel » de Rumi. Réciter, prier, s’initier Nous participerons à 1 work-shop avec un derviche qui va nous initier aux codes et aux pas de la samâ (danse giratoire). Télécharger le détail en pdf

Panier